MINE IS YOURS (Cold War Kids), STONE ROLLIN’ (Raphael Saadiq), THE MEMORY MACHINE (Julia Stone) : Bon bon bon

mineisyourscoldwarkidsTrois disques plutôt bons, à défaut d’être géniaux, au programme aujourd’hui. On commence par le rock classique et maîtrisé des Cold War Kids et leur album Mine is Yours. Ces quatre Californiens forment un groupe bêtement composé d’un chanteur, d’une guitariste, d’un bassiste et d’un batteur. Cela donne un album très homogène en qualité, et en bonne qualité, mais qui manque quand même d’un titre phare. De plus, la voix de Nathan Willett est correcte mais un tantinet limitée… à l’image de ce groupe.

stonerollinraphaelsaadiqOn reste en Californie avec Raphael Saadiq, un artiste phare de la scène soul moderne. Son album Stone Rollin’ est son 5ème, sorti en 2011. Il se caractérise par un style quelque peu rétro, mais aussi par une qualité de son assez étrange, rappelant les album pirate d’antan. Ca donne un style, mais je ne suis définitivement pas fan de ce genre de coquetterie. C’est dommage, car l’album est globalement de qualité, où tous les titres sont homogènes de ce point de vue, mais offres des sonorités variées, tirant parfois sur le funk ou le rock.

thememorymachinejuliastoneOn finit avec un léger coup de cœur pour The Memory Machine de Julia Stone. Il s’agit là du premier album solo de la jeune Australienne qui formait précédemment un beau duo avec son frère Angus. Elle signe là un album qui met parfaitement en valeur sa voix particulièrement douce et agréable. Il nous propose de belles ballades, souvent très épurées, mais sans jamais tomber dans la monotonie. Si je devais n’en retenir qu’une, je choisirai Winter on the Week-end qui nous permet de mesurer tout son talent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.