LONG ISLAND (Endless Boogie), SPECTER AT THE FEAST (Black Rebel Motorcycle Club), THE INVISIBLE WAY (Low) : Mouais, mouais, mouais…

longislandendlessboogieUn avis très moyen aujourd’hui. On commence avec Endless Boogie, un groupe américain formé en 1997, et qui signe avec Long Island leur 4ème album, sorti en 2013. Il nous accueille avec un grosse voix posée sur de grosses guitares et on se dit alors que ça va être très moyen. Surtout quand on découvre que le titre, passablement lancinant, fait tout de même 13 minutes. La suite est parfois moins basique, mais souvent aussi long et tout aussi ennuyeux. Lancinant est définitivement le terme qui convient pour cet album aux passages instrumentaux interminables.

specterathefeastblackrebelmotorcycleclubOn reste aux Etats-Unis avec Black Rebel Motorcycle Club et leur album Specter at the Feast. Le groupe nous propose un rock un rien basique, parfois lancinant, parfois mou du genou, mais toujours maîtrisé. Enfin, leur musique est peut-être justement un peut trop maîtrisée et on aimerait parfois plus d’originalité et qu’il lâche un peu les chevaux. Au final, l’album se laisse tout de même écouter, mais d’une oreille plutôt distraite !

theinvisiblewaylowEtats-Unis toujours, avec le groupe Low et leur dixième album intitulé The Invisible Way. On se retrouve cette fois dans un univers musical très doux, voire parfois minimaliste, mais surtout maîtrisé et très agréable. Le début de l’album est un peu transparent, proposant des titres qui ne décollent jamais vraiment. Puis les mélodies, la voix deviennent plus affirmées. On y trouve notamment Holy Ghost, un très joli titre où la voix est plus poussée. Globalement, l’album est vraiment charmant à défaut d’être vraiment marquant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.