I’M A DREAMER (Joshephine Foster), FOOD (Kelis), SUN STRUCTURES (Temples) : Elégantes découvertes

imadremerjosephinefosterOn commence cet avis musical plutôt positif par I’m a Dreamer de Josephine Foster. J’ignorais le nom même de cette chanteuse folk américaine, pourtant prolifique (14 albums en 14 ans). Ce n’est pas la révélation du siècle mais elle propose un son agréablement rétro sur lequel se pose sa voix claire. L’album donne un peu l’impression d’être un recueil de vieilles ballades douces et mélodieuses. On appréciera aussi particulièrement le titre My Wandering Heart où l’instrumentation est plus marquée. Au final, il s’agit d’un très joli album, même s’il manque tout de même d’une petite étincelle.

foodkelisOn reste aux Etats-Unis, mais on change de genre avec Kelis, une artiste RnB, et son album Food. Là encore la voix est belle, le son délicatement funky, parfois un peu éthéré. Les titres sont parfois un peu répétitifs, mais au moins ils ne se ressemblent pas les uns les autres. C’est du coup quelque peu inégal, mais ça a le mérite d’explorer des sonorités différentes. Il y a une vraie maîtrise artistique qui en fait un album solide et agréable.

sunstructurestemplesOn termine par un petit voyage en Angleterre avec Sun Structures du groupe anglais Temples. Un rock psychédélique maîtrisé et agréable, rythmé et envoûtant. Leur musique dégage une vraie élégance. C’est propre, même si du coup ça l’est peut-être un peu trop. Mais cela pourra plaire à un public allergique à la brit’pop et qui préfère un travail sur les mélodies plus intéressant et abouti. On retiendra avant tout le titre the Golden Throne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.