A SEA OF SPLIT PEAS (Courtney Barnett), THE RIVER AND THE THREAD (Rosanne Cash), KID FACE (Samantha Crain) : Honneur aux dames

aseaofsplitpeascourtneybarnettUn avis musical qui fait honneur aux dames. Plus précisément celles qui chantent du folk ou quelque chose dans le genre. Trois inconnues il y a encore quelques jours pour moi, mais qui gagnent (plus ou moins) à être connues. On commence par Courtney Barnett, une jeune Australienne, et son album… ou plutôt son double EP, intitulé A Sea of Split Peas. Son style est qualifié de rock psychédélique par Wikipédia. C’est vrai qu’il y a de ça. Sa voix chaude et légèrement cassée a quelque chose d’envoûtant, comme ses mélodies, avec tout de même une petite tendance à devenir lancinantes. Le tout manque toujours d’une petite étincelle pour prendre une dimension supplémentaire. Cependant, il se dégage de ce disque comme une impression de proximité qui lui donne un caractère chaleureux très agréable.

theriverandthethreadrosannecashRosanne Cash est, comme son nom l’indique, la fille de Johnny Cash. Même si elle n’aura jamais la notoriété de son illustre père, elle a quand même du talent à revendre. La preuve avec son album The River and The Thread. Si l’univers musical très country rappelle celle de son père, son style est quelque peu différent. Sa voix aussi bien que sa musique sont particulièrement posées, témoignant d’une grande maîtrise. Le résultat est convaincant, coule tout seul aux oreilles. La qualité des titres est constante, même s’il manque un vrai morceau sortant du lot. On retiendra tout de même Modern Blue, un morceau où elle met un peu plus d’énergie.

kidfacesamanthacrainOn termine avec Samantha Crain, une autre américaine, beaucoup plus jeune, et son album Kid Face. Sa musique alterne entre le guilleret et le plus mélancolique. C’est très doux, trop parfois, manquant passablement de punch. La voix est assez limitée et ne permet pas de sublimer des titres agréables, mais largement oubliables. On peut tout de même écouter avec grand plaisir Sand Paintings, une jolie ballade.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.