HIGH HOPES (Bruce Springsteen), BEYONCE (Beyoncé), THE FAMILY TREE – THE BRANCHES (Radical Face) : Stars en petite forme

highhopesbrucespringsteenUn avis marqué par la présence de deux méga stars de la scène musicale mondiale. On commence par le Boss, Bruce Springsteen, et son album High Hopes sorti en 2014. Ce dernier s’ouvre sur un titre quelque peu inattendu, avec une forte présence des cuivres et des rythmes presque latinos. Le reste sera beaucoup plus classique. Cependant, cela manque parfois un peu de force et d’impact… pour du Bruce. Certes la maîtrise est là, la production est impeccable, mais sans parler de déception, on ne peut que constater qu’il s’agit d’un album très anodin dans cette immense carrière. On retiendra tout de même deux titres : Heaven’s Hall (du pur Bruce) et le très joli The Ghost of Tom Joad.

beyoncebeyonceOn change de registre avec Beyoncé et son album intitulé… Beyoncé. Tout le monde connaît mon amour immodéré pour la musique, dite par certains, de pouffe. Mais là, la déception est réelle et forte. L’album s’ouvre par un morceau qui ressemble à l’ouverture d’un film prétentieux. La suite est parfois sinistre, en tout cas jamais convaincant. Quand ça groove, ce n’est ni sensuel, ni entraînant. Bref, on passe l’album à attendre un sursaut d’énergie, mais il ne vient jamais.

thefamilytreethebranchesradicalfaceOn termine avec le second volet du triptyque consacré à la famille du chanteur américain Radical Face. Après The Roots, on passe à The Family Tree – The Branches (le dernier volet est sorti récemment et se nomme The Leaves). Il nous propose une musique souvent douce, que l’on a envie d’écouter au coin du feu, même si certains passages sont plus énergiques. On passe d’airs guillerets à des morceaux plus mélancoliques, où le violon est très présent. Mais c’est toujours parfaitement maîtrisé, souvent assez épuré. En tout cas le résultat est globalement très joli et d’une qualité constante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.