OLDER (Yael Naim), THE MAGIC WHIP (Blur), SHORT MOVIE (Laura Marling) : Vielles connaissances et petites déceptions

olderyaelnaimComme j’ai décidé de l’épouser, vous imaginez bien que j’étais ravi de retrouver Yael Naïm pour son album Older, sorti en 2015. Cependant, les sentiments s’effritent parfois avec le temps et j’avoue qu’il m’a laissé comme un petit goût de déception. En effet, il est globalement assez transparent et décevant. La voix est trop souvent poussée dans les aiguës, ce qui ne lui va pas du tout. Les titres manquent de peps, même si tout reste toujours maîtrisé et interprété le plus proprement du monde. C’est pour ça que je maintiens malgré tout de même ma demande en mariage.

themagicwhipblurAutre vieille connaissance, le groupe anglais Blur, qui signait son grand retour avec The Magic Whip. On plonge tout de suite dans une ambiance musicale typique de leur style habituel. Cela reste terriblement créatif, malheureusement assez inégal et parfois carrément chiant. Cependant, on ne peut que saluer le travail artistique, la maîtrise et la diversité des titres où on sent bien que chaque sonorité a été ciselée avec une infinie précision. Mais globalement, c’est assez loin de la qualité des albums sortis dans les années 90.

shortmovielauramarlingOn termine cet avis, spécial vieille connaissance, avec Laura Marling et son album Short Movie. Révélée à 16 ans par une musique fraîche et très pop, elle signe ici un album plus mature, où elle semble vouloir explorer de nouveaux champs musicaux. Mais elle ne le fait malheureusement pas toujours avec bonheur. Elle enchaîne des titres où elle parle plus qu’elle ne chante, du rock sans envergure, de la pop zen mais sans souffle. Bref, l’album ne parvient jamais à vraiment décoller, comme si elle cherchait sa voie, sans jamais la trouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.