LA REVANCHE DES SPELLMAN (Lisa Lutz) : Humour et autoréférence

larevanchedesspellmanLes Spellman forment une famille des plus réjouissantes de la littérature policière contemporaine. Enfin policière en mode parodique car ici c’est l’humour et la fantaisie qui priment. Ces détectives sortant quel que peu de l’ordinaire nous avaient offert deux premiers tomes particulièrement réussis. C’est donc avec un vrai plaisir qu’on les retrouve pour la Revanche des Spellman. Un plaisir cependant réservé à ceux qui ont déjà lu les deux précédents volumes.

Une série comique atteint généralement son sommet paradoxalement quand elle cesse d’être hilarante pour ceux qui la prennent en cours de route. Quand l’autoréférence devient un élément essentiel de l’humour. C’est exactement ce qui arrive avec La Revanche des Spellman. Il est drôle pour lui même certes, mais encore par les ponts qu’il jette avec les récits précédents et surtout avec ce que l’on sait déjà des personnages, sans que Lisa Lutz ne prenne forcément la peine de tout réexpliquer en détail.

La série avance donc sur un rythme de croisière désormais avec la Revanche des Spellman. Mais un rythme plaisant sur lesquels les fans se sentent parfaitement bien. Ils dévoreront ce roman comme ils ont dévoré les deux précédents. Avec avidité et impatience, mais aussi avec une grande facilité dans la plume de Lisa Lutz est légère, vivante et surtout toujours imaginative. Longue vie aux Spellman !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.