UN BEAU SOLEIL INTERIEUR : Miss catastrophe

unbeausoleilinterieurafficheAu cinéma, la plupart du temps on a la chance de voir des films. Mais parfois on tombe sur tout autre chose, qui ne mérite pas d’être associé au 7ème art. Bon j’admets que mon introduction est quelque peu brutale. Vous l’aurez compris je n’ai pas du tout aimé Un Beau Soleil Intérieur. Il suffit de regarder les notes spectateurs sur Allociné pour constater que je ne suis pas le seul. Il faut dire se moquer à ce point des personnes qui auront dépensé de l’argent pour voir ce film mérite guère d’indulgence

Un Beau Soleil Intérieur nous raconte les états d’âme d’une femme entre deux âges absolument insupportable. Impossible de ressentir la moindre compassion pour ce personnage à qui on a envie de mettre deux claques. Elle croise certes des cons, mais franchement on est vite de leur côté, les trouvant déjà généreux de lui adresser la parole. Donc avec tout ça, difficile de trouver le moindre intérêt à cette histoire. La fin sonne comme une délivrance après avoir passé tout le film à s’ennuyer ferme, voire à se sentir mal à l’aise pour la pauvre Juliette Binoche, dont le talent ne méritait pas ça.

unbeausoleilinterieurMais le pire ne vient pas du fond, mais de la forme. Un Beau Soleil Intérieur repose sur une série de scènes où les comédiens ont eu visiblement carte blanche. Claire Denis se désintéresse visiblement totalement de la direction d’acteurs. Toutes les séquences sont interminables avec des comédiens qui semblent réellement improviser. Et comme on ne peut pas dire que la mise en scène ou la photographie soient particulièrement transcendante, cela donne un film sans rythme, sans souffle, sans rien en fait.

LA NOTE : 05/20

Fiche technique :
Production : Curiosa Films, FD Production, Ad Vitam, Versus Production
Réalisation : Claire Denis
Scénario : Claire Denis, Christine Angot
Montage : Guy Lecorne
Photo : Agnès Godard
Décors : Arnaud de Moléron
Distribution : Ad Vitam
Musique : Stuart Staples
Durée : 94 min

Casting :
Juliette Binoche : Isabelle
Nicolas Duvauchelle : L acteur
Gérard Depardieu : Le voyant
Xavier Beauvois : Le banquier
Josiane Balasko : Maxime
Philippe Katerine : Mathieu
Alex Decas : homme fin
Bruno Podalydès : Fabrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.