ENCORE (The Specials), BOBBIE GENTRY’S THE DELTA SWEETE REVISITED (Mercury Rev), WEEZER (BLACK ALBUM) (Weezer) : Funky family

encorethespecialsThe Specials est un groupe britannique, pionner du ska à la fin des années 70. Ils ont continué à se produire et à sortir de temps de nouveaux albums. En 2019, ils en ont finalement sorti un troisième, intitulé Encore, en français dans le texte. Les titres se situent à la frontière entre le funk, le jazz et le reggae, sans qu’aucun d’entre eux ne soit purement du ska. Le résultat est réellement maîtrisé et même assez classe. C’est très classique mais donne souvent envie de danser. La qualité est là dans tous les styles. On passe de l’un à l’autre dans une grande variété de titres. L’album compte 21 titres, trop pour qu’il y en ait pas qui soient un peu en retrait, notamment quelques reprises pas forcément très intéressantes. Mais pas de quoi gâcher le plaisir.

bobbiegentrysthedeltasweeterevisitedmercuryrevOn part aux Etats-Unis pour retrouver Mercury Rev, un groupe d’indie rock, et son album Bobbie Gentry’s The Delta Sweete Revisited. Un album où le groupe réinterprète en duo avec d’autres artistes les titres d’un album de la chanteuse Bobbie Gentry, sorti en 1968. Un projet original avec quelques beaux invités : Norah Jones, Hope Sandoval, Lucinda Williams… On est plongé tout d’abord dans une ambiance fantomatique. Le reste est sous le signe de la douceur et aussi d’une certaine monotonie dans les mélodies. Heureusement, l’invité changeant à chaque fois, la variété des voix vient la compenser quelque peu. On peut noter également un joli travail sur les sonorités et les instruments utilisés. Je retiendrai avant tout le titre Sermon avec Margo Price.

weezerblackalbumweezerOn enchaîne avec Weezer et leur album sobrement intitulé Weezer (Black Album). Il s’ouvre sur un son funk relativement entraînant. C’est moderne, maîtrisé et plutôt classe. Rives Cuomo, le chanteur, apporte un petit plus avec son côté crooner dans la voix. Les titres se suivent et ne se ressemblent pas, tirant parfois sur la pop un peu sucré. Le résultat est très mainstream, mais vraiment sympathique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.