AU REVOIR LA-HAUT (Pierre Lemaître) : Bonjour chef d’oeuvre !

On dit souvent que les films restent toujours moins bons que les livres dont ils sont tirés. Comme toute idée toute faite, elle souffre de nombreuses exceptions, mais il est vrai qu’elle se vérifie tout de même dans un grand nombre de cas. C’est donc avec beaucoup d’envie que j’ai attaqué la lecture de Au Revoir La-haut de Pierre Lemaître, vu tout le bien que je pense de son adaptation par Albert Dupontel. Si le livre était encore meilleur, cela devait être forcément un petit chef d’œuvre. Et comme la vie est parfois bien faite (mais parfois non), c’est bien le cas. Il s’agit d’un grand, d’un très grand roman qui a bien mérité son Prix Goncourt.

Au Revoir La-haut est de ces rares histoires d’une originalité assez forte pour qu’on puisse se dire que l’on n’avait jamais rien lu de tel. Les personnages, leurs relations, les péripéties, tout cela forme un tout totalement cohérent, où chaque élément entre en synergie avec le reste, tout en proposant quelque chose d’inattendu. Le récit s’avère extrêmement riche et chacune de ses parties présente un immense intérêt. En un mot, c’est tout simplement passionnant. Ici, le terme n’est vraiment pas galvaudé. Je ne sais pas comment l’idée d’une telle histoire est venue à Pierre Lemaître, mais c’est un coup de maître… Bien meilleur que ce très mauvais jeu de mots en tout cas !

Mais le talent de Pierre Lemaître ne s’arrête pas là. Sa plume est elle aussi assez extraordinaire. Au Revoir La-haut se dévore avec une facilité déconcertante. Le style est léger et vivant, toujours précis et tellement agréable à lire. Peu d’auteurs contemporains peuvent rivaliser. Ce roman allie donc de manière magistrale la forme et le fond. On comprend donc mieux son succès et ne doutons pas qu’il occupera vite un statut de classique. S’il est toujours difficile de savoir quelles œuvres l’histoire retiendra, on ne prend guère de risque en imaginant qu’elle n’oubliera pas celle-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.