SELF WORTH (Mourn), THINK OF SPRING (M Ward), LIVE AT THE ALBERT HALL (ArCtic Monkeys) : Reprise de qualité

On commence cet avis musical par une destination proche, mais assez rare quand il s’agit de rock. En effet, on part du côté de Barcelone pour découvrir un groupe féminin, Mourn, et leur album Self Worth, sorti en 2020. On y découvre une musique plutôt énergique. Le rock au féminin reste assez rare pour que cette seule caractéristique leur donne un style particulier. Les arrangements sont un rien basiques, voire très basiques parfois, assez directs, mais au final plutôt efficaces. Leur énergie réveille, mais le résultat s’avère un rien répétitif. Mais elles possèdent ce zeste de maîtrise qui permet au positif de l’emporter.

On part ensuite aux Etats-Unis pour le nouvel album de Matthew Ward, dont le nom de scène est M. Ward, intitulé Think of Spring. On est tout de suite séduit par sa voix claire et cristalline. On se trouve bercé par l’ambiance doucement éthéré. On regrette simplement que tout cela manque un rien de consistance. On aimerait parfois ne plus être bercer mais entendre quelque chose qui nous accroche vraiment l’oreille. Mais au final, l’album se montre fort agréable. On retiendra notamment une très belle reprise du classique I’m a Fool to Want You.

On termine avec un très beau live d’un des groupes phare de la scène rock actuelle, The Arctic Monkeys. Ce Live at the Albert Hall s’ouvre avec un titre aux sonorités claires et posées. La suite sera beaucoup plus souvent rock et énergique, même si globalement leur musique ne ressemble en rien à du rock énervé. La ligne mélodique et la voix sont toujours bien distinctes, ce qui est la marque des groupes de qualité. Cependant, les accompagnements restent quand même parfois assez basiques, ce qui constitue quand même la plus grande limite de cette formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.