LES ELUCUBRATIONS D’UN HOMME SOUDAIN FRAPPE PAR LA GRACE (Edouard Baer) : Une voix, une plume

Depuis cinq ans et demi que je travaille dans le quartier des Halles, Edouard Baer est devenu la célébrité que j’aurais le plus vue dans ma vie, puisque je le croise très régulièrement. Mais avant cela, j’avais déjà eu la chance de le voir en vrai, non pas à la terrasse d’un café, mais sur scène. Car il ne brille pas qu’à la télévision ou au cinéma, il étincelle aussi au théâtre, jouant des textes qu’il écrit lui-même. Et cette fois-ci, il a décidé de le publier et d’en faire un livre. Dans son avant-propos, il explique l’importance de cette démarche. Et ceux qui n’ont pas eu la chance de voir Les Elucubrations d’un Homme Soudain Frappé par la Grâce seront ravis de cette séance de rattrapage littéraire.

Lire Les Elucubrations d’un Homme Soudain Frappé par la Grâce revient à se heurter aux limites inhérentes à la lecture des textes de théâtre. Mais quand on connaît assez bien Edouard Baer, quand on connaît sa diction, son ton, son style unique, on a l’impression de l’entendre en personne quand nos yeux parcourent les pages. Et du coup, la magie opère malgré tout. Peut-être pas avec la même force que s’il était vraiment devant nous, mais avec suffisamment pour prendre du plaisir à parcourir ces pages. Un plaisir assez bref, puisque tout ceci se lit assez vite. Mais c’est bien connu, ce n’est pas la longueur qui compte.

On retrouve dans les Elucubrations d’un Homme Soudain Frappé par la Grâce l’univers absurde et décalé d’Edouard Bear. Humour, poésie et un certain humanisme se côtoient avec bonheur. Cela reste toujours très léger, même si tout cela n’est pas dénué de philosophie. Bref, tout ceux qui apprécient cet artiste apprécieront cette lecture. Cela fait un peu de monde quand même. Ce livre permet surtout de se rendre définitivement compte que derrière l’amuseur un rien lunaire, il y a une vraie plume qui sait manier les mots avec élégance. C’est indécent tant de talents !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.