SPIDER-MAN : NO WAY HOME : Fête de famille

En termes de promotion et de teasing précédent la sortie, Spider-Man : No Way Home représente un modèle du genre. En sortant une bande-annonce qui montrait les super-vilains des autres versions du personnage ressuscités, mais sans dévoiler un éventuel retour de Tobey Maguire ou Andrew Garfield, la production est parvenue à faire couler plus d’encre avant l’arrivée en salle que n’importe quel film avant lui. Cela a abouti à une ruée vers les salles. Restait à ne pas décevoir… Point de déception au final, mais sans pourtant autant d’enthousiasme que l’on aurait aimé.

Spider-Man : No Way Home est un vrai film pop-corn, fait pour ravir les amateurs du genre. Si quelques longueurs sont à déplorer, on ne peut pas dire que l’on s’ennuie vraiment à un quelconque moment. Cela reste terriblement spectaculaire, avec mêmes quelques vrais moments de bravoures, comme il en a malheureusement manqué aux derniers films Marvel. Il joue avec aussi avec un certain succès sur la nostalgie, multipliant les clins d’œil aux différentes adaptations de Spider-Man. Bref, le spectateur trouvera dans ce film exactement ce qu’il était venu chercher. Mais rien de plus à vrai dire. Et cela commence à devenir quelque peu regrettable.

Copyright 2021 CTMG. All Rights Reserved. MARVEL and all related character names: © & ™ 2021 MARVEL

Le MCU constitue une expérience cinématographique assez unique. Mais l’exercice semble toucher quand même ses limites. Les nouveautés, les surprises, l’inattendu découlent de plus en plus d’éléments sympathiques, mais au final relativement anecdotiques. On continue d’apprécier, mais avec de moins en moins d’étoiles dans les yeux. Heureusement pour Spider-Man : No Way Home bénéficie du charme particulier du duo formé par Zendaya et Tom Holland. On a très envie de devenir leur ami et de partager notre pop-corn avec eux. Comme d’habitude, la fin du générique nous propose une séquence nous emmenant dans le futur du MCU. Un futur prometteur à première vue, mais faire naître des envies est souvent plus facile que de les satisfaire pleinement.

LA NOTE : 11,5/20

Fiche technique :
Réalisation : Jon Watts
Scénario : Chris McKenna et Erik Sommers, d’après les personnages créés par Steve Ditko et Stan Lee
Musique : Michael Giacchino
Décors : Darren Gilford
Costumes : Anna B. Sheppard
Directeur de la photographie : Seamus McGarvey
Production : Kevin Feige et Amy Pascal
Durée : 148 minutes

Casting :
Tom Holland : Peter Parker / Spider-Man
Zendaya : Michelle « M. J. » Jones-Watson
Benedict Cumberbatch : Stephen Strange / Docteur Strange
Alfred Molina : Otto Octavius / Docteur Octopus
Willem Dafoe : Norman Osborn / Le Bouffon vert
Jamie Foxx : Max Dillon / Electro
Jacob Batalon : Ned Leeds
Marisa Tomei : May Parker
Thomas Haden Church : Flint Marko / L’Homme-Sable
Rhys Ifans : Curt Connors / Le Lézard
Andrew Garfield : Peter Parker / Spider-Man (univers alternatif)
Tobey Maguire : Peter Parker / Spider-Man (univers alternatif)
Tony Revolori : Flash Thompson
Angourie Rice : Betty Brant
Jon Favreau : Harold « Happy » Hogan
Benedict Wong : Wong
Martin Starr : M. Harrington
J. B. Smoove: Julius Dell
Hannibal Buress : le coach Wilson
J. K. Simmons : J. Jonah Jameson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.