DOOMIN’SUN (Bachelor), BOY FROM MICHIGAN (John Grant), I BE TRYING (Cedric Burnside) : Pas terrible

On débute avec un duo féminin, intitulé Bachelor, composé d’Ellen Kempner au chant et de Melina Duarte pour l’accompagner. Ils viennent de sortir un album, Doomin’ Sun, qui commence par nous séduire par la voix légèrement travaillée. Par contre, les instrumentations, souvent martelées, sont moins convaincantes. L’ambiance est pop ou rock, parfois très classique. L’album déraille un peu parfois, quand Ellen Kempner pousse un peu trop dans les aiguës. C’est dommage, car cela donne un caractère assez inégal à ce disque, qui manque par ailleurs d’un titre phare pour vraiment accrocher l’auditeur.

On part dans le Michigan ensuite à la rencontre de John Grant de son album… Boy from Michigan (c’est donc bien là qu’il fallait le chercher). Sa voix attire d’entrée l’attention, ainsi que l’ambiance quelque peu 80’s. En effet, parfois il parle au lieu de chanter, lui donne des aspect synthétiques assez désagréables. Bref, il gâche son potentiel et ne se montre guère convaincant. Les accents électro dans les instrumentations sonnent plus ringardes que modernes. Et même quand il change de registre, pour une longue ballade sombre par exemple, cela n’est toujours pas terrible. A l’image de l’album au global.

On reste aux Etats-Unis, mais on part dans le Tennessee, pour un peu de blues avec Cedric Burnside et son album I Be Trying. Le résultat est très épuré et sa voix, assez banale finalement, ne fait guère la différence. Les titres sont longs et souvent lancinants. La musique est maîtrisée et très propre sur elle, mais le tout est sans grand relief. Bref, voilà un genre sous-représenté dans ma discothèque, mais ce n’est malheureusement pas avec cet album qu’il va enfin occuper une place de choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.