ALWAYS SOMETHING (UV-TV), SONG IS WAY ABOVE THE LAWN (Karen Peris), LOCAL VALLEY (José Gonzalez) : Vive l’anarchie !

Direction New-York, le Queens pour être plus précis, pour débuter cet avis. Nous pouvons y rencontrer UV-TV afin de découvrir leur album Always Something sorti l’année dernière. Ils nous offrent un son qui fleure bon les années 80. Une musique énergique mais maîtrisée, où le groupe mord dans chacun de ses titres. La qualité est constante et on apprécie donc pleinement l’écoute de cet album. Cependant, on peut cependant remarquer qu’il peine quelque peu à apporter quelque chose de vraiment nouveau. Il épouse tous les codes du genre, avec par exemple la ballade.

On reste aux Etats-Unis pour se rendre cette fois-ci en Pennsylvanie pour faire la connaissance de Karen Peris, qui est par ailleurs la chanteuse du groupe The Innocence Mission (qui tourne depuis 1989 mais dont je n’avais jamais entendu parlé). Mais c’est bien en solo qu’elle nous offre Song is Way Above the Lawn. Celui-ci nous permet de découvrir une voix qui se démarque, un peu cassée, mais tout de même claire et aiguë. Cela confère une vraie personnalité à sa musique. Les mélodies et les instrumentations sont par contre un rien anarchiques, avec une grande diversité d’instruments. Cela fonctionne et c’est plutôt agréable. Il manque juste une petite étincelle pour prendre une dimension supplémentaire.

On revient ensuite sur le continent européen, en Suède plus précisément, pour écouter Local Valley de José Gonzalez. La musique est douce, la voix tendance chorale se pose sur des airs de guitare très simples. Le résultat est relativement transparent et manque la plupart du temps d’épaisseur et de mordant. L’album ne décolle jamais, les arrangement restant désespérément minimalistes. Quand les rythmes se font un peu plus chaloupés, mais sans chaleur. Le résultat est même parfois particulièrement lancinant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.