22/11/63 (Stephen King) : Le retour du roi

221163Je suis tombé dans le Stephen King à l’adolescence. A partir de ce moment-là, en une dizaine d’années, j’ai du lire une quinzaine de ses romans. Ensuite, peu à peu, j’ai perdu cette habitude, si on met de côté les épisodes de la Tour Sombre, qui occupe de toute façon une place réellement à part dans l’œuvre de cet auteur. Pourtant, je suis loin d’avoir fait le tour de sa foisonnante bibliographie. Surtout qu’elle continue de s’enrichir encore et encore. En 2011, il signa 22/11/63 qui a connu un très gros succès en librairie et même une adaptation en série. Un grand roman qui m’aura fait passer un excellent moment. Et m’aura surtout redonner l’envie de remettre régulièrement cet auteur au programme de mes lectures.

22/11/63 est un vrai roman fantastique. Pas d’horreur, de fantôme ou d’extra-terrestre. Juste un élément d’irrationnel qui fait naître une histoire réellement extraordinaire. Je ferai le choix d’en dire le moins possible pour offrir un éventuel futur lecteur la même joie de découvrir peu à peu ce qu’il en est. On retrouve dans ce roman tout ce qui fait l’incroyable talent de conteur de Stephen King. Plus de mille pages, mais pas une page d’ennui. Même quand il ne semble pas se passer grand chose, le lecteur a toujours l’impression de lire un passage de première importance. On se retrouve en immersion totale dans le récit et on est particulièrement heureux d’oublier tout ce qui nous entoure, plongé au cœur du roman.

Raconté à la première personne, 22/11/63 offre une narration particulièrement vivante. On partage les pensées du héros et on a l’impression ainsi de vivre un peu soi-même ces aventures. Les amateurs de Stephen King ne seront pas surpris par les thématiques annexes qui sont celles que l’on retrouve classiquement dans ses romans, comme la maltraitance. Mais le génie des grands auteurs est de savoir donner assez de richesse à ses récits pour que l’on ait toujours l’impression de lire quelque chose de nouveau. Et surtout quelque chose de bon. Et ce roman est réellement excellent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.