THOR : LOVE AND THUNDER : Sans amour, ni Tonnerre

Thor : Love and Thunder affiche

J’ai souligné ces derniers temps un certain essoufflement dans l’univers cinématographique Marvel. Que ça soit Black Widow, les Eternels, Doctor Strange… on continue de passer de bons moments, mais sans jamais retrouver l’enthousiasme qu’ont pu faire naître certains épisodes. Les fans espèrent pourtant à chaque nouveau long métrage, les fans gardent espoir. La bande-annonce de Thor : Love and Thunder traduisait clairement l’ambition de Taika Waititi de proposer quelque chose de différent et de décalé. Certains se montraient enthousiastes et impatients, d’autres criaient au désastre annoncée. Les bonnes idées dont regorge ce film aurait dû donner raison aux premiers. Malheureusement, leur mise en œuvre relativement désastreuse a clairement des seconds des devins.

Grosse blague potache

L’univers Marvel s’est toujours caractérisé par un vrai sens de l’humour et de l’auto-dérision, qui a pu quelque peu se perdre depuis quelques temps. La volonté de Thor : Love and Thunder est clairement de renouer avec cette bonne habitude. Néanmoins, elle est tellement apparente et centrale que le film tend à ressembler à une grosse blague potache. Or, une part de l’histoire possède aussi un grande noirceur, notamment le personnage du méchant. Du coup, ces deux aspects ne parviennent pas du tout à rentrer en synergie et, au contraire, se décrédibilisent l’un l’autre. Chaque ressort, même le plus prometteur, ne parvient donc pas à produire pleinement l’effet escompté. Personne n’y trouve son compte et les amateurs aussi bien d’humour que d’aventures héroïques ressortent déçus.

Thor : Love and Thunder
Copyright Walt Disney Company

Cloué au sol

Thor : Love and Thuder représente donc un vrai gâchis. Les éléments des comics qu’il reprend possédaient pourtant un vrai potentiel pour une grande histoire. Taika Waititi les transforme en une sorte de vaste blague mal maîtrisée. L’avalanche de stars du haut de l’affiche aux caméos de quelques secondes ne parvient en aucun cas à masquer les faiblesses de l’ensemble. Le film a aussi été beaucoup attaqué sur la piètre qualité de ses effets spéciaux. Au milieu de tous ces autres défauts, ils passent presque inaperçus, se mettant au diapason du caractère bancal de tout ce qui les entoure. En tout cas, ce n’est pas avec ce film que l’univers cinématographique Marvel va vraiment redécoller.

LA NOTE : 07,5/20

Fiche technique :
Réalisation : Taika Waititi
Scénario : Taika Waititi et Jennifer Kaytin Robinson, d’après les personnages créés par Stan Lee, Larry Lieber et Jack Kirby
Musique : Michael Giacchino
Costumes : Mayes C. Rubeo
Décors : Nigel Phelps
Montage : Maryann Brandon
Photographie : Shawn Maurer
Production : Kevin Feige
Durée : 119 minutes

Casting :
Chris Hemsworth : Thor, Dieu du Tonnerre
Tristan Hemsworth : Thor enfant
Christian Bale : Gorr le Boucher des dieux
Natalie Portman : Jane Foster / Mighty Thor
Tessa Thompson : Brunhilde / King Valkyrie
Taika Waititi : Korg
Russell Crowe : Zeus
Jaimie Alexander : Sif
Chris Pratt : Peter Quill / Star-Lord
Pom Klementieff : Mantis
David Bautista : Drax le Destructeur
Karen Gillan : Nébula
Vin Diesel : Groot (voix)
Bradley Cooper : Rocket (voix)
Sean Gunn : Kraglin Obfonteri / Rocket (capture de mouvement)
Kieron L.Dyer : Astrid « Axl » Heimdallson
Simon Russell Beale : Dionysos
India Rose Hemsworth : Love, la fille de Gorr
Stephen Curry : le roi Yakan
Kat Dennings : Darcy Lewis
Jonathan Brugh : le dieu Rapu
Daley Pearson : Daryl
Akosia Sabet : Bast, la déesse panthère
Indiana Evans : Zeusette
Jenny Morris : une habitante de la Nouvelle Asgard
Stellan Skarsgård : Dr Erik Selvig (caméo)
Matt Damon : l’acteur de théâtre interprétant Loki (caméo)
Luke Hemsworth : l’acteur de théâtre interprétant Thor (caméo)
Sam Neill : l’acteur de théâtre interprétant Odin (caméo)
Melissa McCarthy : l’actrice de théâtre interprétant Hela (caméo)

Fiche Allociné : https://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=275207.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.