A PLEIN TEMPS : Un coup de poing dans le ventre

Si je n’ai pas de projets matrimoniaux avec elle, j’ai beaucoup insisté ces derniers mois sur mon admiration sans borne pour Laure Calamy. Et ce n’est certainement pas A Plein Temps qui va la diminuer. Il y a rarement de grands films sans grands protagonistes et on ne pourra que le confirmer en voyant celui-ci. Filmé comme un thriller intense, ce film nous plonge dans une réalité sociale d’une grande dureté et qui résonne particulièrement face à la médiocrité du débat présidentiel actuel. Heureusement que le septième art nous apporte encore un peu de grandeur. Et nous force à ouvrir les yeux.

A Plein Temps happe le spectateur dès les premières secondes pour ne plus le lâcher jusqu’à la dernière. On traverse ce film sans pouvoir reprendre son souffle, partageant le sort de la mère célibataire incarnée par Laure Calamy. Rarement un film d’une telle profondeur sociale aura été aussi peu contemplatif. En terme de rythme, on est plus proche du film d’action et aussi éloigné que possible du portrait misérabiliste. On se retrouve donc conduit en un battement de coeur à un dénouement que l’on peut interpréter de bien des façons. Chacun pourra donc tirer sa propre conclusion de tout cela. Eric Gravel ne nous livre pas une réflexion prémâchée. Mais nous offre un grand coup au ventre !

Continue reading A PLEIN TEMPS : Un coup de poing dans le ventre