DECISION TO LEAVE : Retour brillant

Decision to leave : affiche

L’amour n’a parfois qu’un temps. Heureusement, parfois, il parvient malgré tout à s’entretenir pour toujours se renouveler. Mon amour pour le cinéma coréen est de ceux-là. La sortie de Decision to Leave va entretenir la flamme avec beaucoup de ferveur pour un long moment encore. Mais ce n’est guère étonnant venant d’un film réalisé par le brillantissime Park Chan-Wook, qui nous avait déjà émerveillé à de nombreuses reprises, comme Sympathy for Mister Vengeance et surtout Mademoiselle. Ce retour sur les écrans, six longues années après ce dernier, représente une des meilleures nouvelles de l’année.

La puissance des sentiments

Decision to Leave nous emmène dans une ambiance moins sombre et torturée qu’à l’accoutumée et semble tout d’abord ressembler à un polar tout à fait classique. Mais il ne s’agit que de l’ambiance générale, car on en vient à creuser et connaître les personnages en profondeur, on revient vite à ce qu’on a toujours connu chez Park Chan-Wook. Une exploration sans concession des tréfonds de l’âme humaine, de la puissance des sentiments pouvant l’habiter et des actes qu’elle peut pousser un individu à commettre. Le scénario est remarquablement écrit et il serait vraiment dommage d’en dire plus et gâcher la surprise pouvant naître des principaux tournants. On regrettera simplement un dénouement pas totalement convaincant, même si très réussi sur le plan formel.

Continue reading DECISION TO LEAVE : Retour brillant