ACCUEILJ'AIME/J'AIME PASPHOTOSJEUXLIENSME CONTACTERLIVRE D'OR
Accueil
Retrouvez ci-dessous les trois derniers articles publiés sur mon site. Et pensez à laisser un mot sur le livre d'or !
 

ENORME : Lourdeur éléphantesque

Les Blogs - Blog ciné

enormeafficheUn film qui nous présente un personnage au comportement insupportable, mais qui finit par changer, fait-il l'apologie du comportement en question en en minimisant la portée ? Bref, le cinéma doit-il nous faire aimer les salauds et leur offrir une forme de rédemption ? La question peu paraître idiote, mais l'époque l'est parfois aussi. Pour preuve la polémique autour du film Enorme. Mais fallait-il vraiment faire naître une polémique autour d'un film aussi raté ? Raté au moins à trois quart car on a rarement vu un film aussi mauvais nous proposer une fin aussi réussie. Comme quoi il est décidément jamais trop tard pour bien faire !

Faire un film avec des personnages aussi antipathiques que Enorme, c'est prendre un vrai risque. Celui de voir le spectateur trouver le film en lui-même antipathique. C'est exactement le sentiment que fait naître ce film pendant un long moment. L'histoire n'est pas du tout maîtrisée. Ses excès la décrédibilisent totalement, horripilent sans jamais parvenir à faire rire. Personne n'a envie d'assister à un tel spectacle et souhaite que cela s'arrête au plus vite. Et puis, comme par miracle, Sophie Letourneur nous offre une très longue scène d'accouchement parmi les plus fortes et touchantes jamais tournées. C'est quelque peu paradoxal, quand on sait combien de comédies ont offert des scènes de ce type vraiment affligeantes. C'est quand le film cherche plus vraiment à faire rire qu'il semble enfin trouver du sens.

Read more...

 

PETIT PAYS : Les trous dans la mémoire

Les Blogs - Blog ciné

petitpaysafficheLe grand public, par le biais des médias, se focalise sur certains aspects d'événements historiques, qui intègrent ainsi la mémoire collective, quand d'autres restent dans l'ombre et l'oubli. Tout le monde a entendu parlé de la guerre civile au Rwanda, des Hutus, des Tutsis et du déchaînement de violence et de haine qui a marqué cette époque. Par contre, peu de gens ont conscience de ce qui s'est passé au même moment au Burundi, pays voisin lui aussi divisé entre les deux mêmes ethnies. Petit Pays permet de réparer ce trou béant dans une histoire universelle qui reste largement partielle et souvent partiale.

Si Petit Pays possède un intérêt documentaire indéniable qui donne un grand intérêt au film, ce dernier reste avant tout une fiction. L'histoire d'une famille tiraillée de toute part à un moment où chacun était sommé de choisir un camp. Au-delà de la grande Histoire, on y découvre aussi l'histoire d'un jeune garçon qui a du se construire au milieu de toute cette violence. Le mélange entre la dimension géopolitique et une sorte d'humanisme de proximité fonctionne très bien. Bien ancré sur deux piliers solides et convaincants, le film émeut autant qu'il cultive. Eric Barbier signe là son œuvre la plus marquante et celle qui vaut enfin vraiment le détour.

Read more...

 

DANS UN JARDIN QU'ON DIRAIT ETERNEL : L'heure du thé

Les Blogs - Blog ciné

dansunjardinquondiraiteternelafficheTous ceux qui s'intéressent de près ou de loin au Japon ont entendu parler de la cérémonie du thé. Mais seuls ceux qui ont un vraie connaissance des traditions nippones savent réellement ce que cela signifie. J'avoue que je faisais partie des ignorants en la matière. Enfin avant de voir Dans un Jardin qu'on Dirait Éternel. Un film qui nous fait découvrir en profondeur ce pan de la culture japonaise, qui semble hors du temps, mais qui nous permet malgré tout à mieux comprendre le Japon contemporain. Évidemment, il vaut mieux s'intéresser un minimum au sujet pour apprécier ce film.

Si vous cherchez ne serait-ce qu'un minimum d'action, alors il vaut mieux peut-être éviter Dans un Jardin qu'on Dirait Éternel. Le film s'avère relativement contemplatif, à l'image d'une tradition qui cherche à créer une parfaite harmonie. Le film prend vraiment le temps d'explorer toutes les facettes de cette fameuse cérémonie à travers le parcours initiatique d'une jeune femme... sur plusieurs dizaines d'années. On se rend compte ainsi de toute la complexité d'un sujet dont on n'imaginait pas forcément faire un film. On en ressort moins ignorant, ce qui peut être un vrai plaisir pour ceux qui font preuve d'une curiosité envers le Japon et ses mystères. Les autres peuvent s'ennuyer ferme, il faut bien l'admettre.

Read more...