ACCUEILJ'AIME/J'AIME PASPHOTOSJEUXLIENSME CONTACTERLIVRE D'OR
Accueil
Retrouvez ci-dessous les trois derniers articles publiés sur mon site. Et pensez à laisser un mot sur le livre d'or !
 

BLADE RUNNER 2049 : Pari réussi

Les Blogs - Blog ciné

bladerunner2049afficheLe pari était ambitieux. Offrir une suite, 30 ans après, à un monument du cinéma comme Blade Runner avait tout du piège susceptible de déchaîner la fureur d'une horde de fans et autres amateurs éclairés. Mais en choisissant Denis Villeneuve pour le réaliser, les producteurs ont fait clairement le bon choix. Au final, le pari est presque totalement. Car si le Blade Runner 2049 est visuellement et auditivement incroyablement fidèle au chef d'œuvre de Ridley Scott, le scénario manque quelque peu d'épaisseur.

Blade Runner 2049 est un film sublime sur la forme. Certes, il y a d'un côté la fidélité à un style qui a profondément marqué le cinéma et on peut objecter que l'imitation ne constitue pas une forme de génie. Mais Denis Villeneuve a certes repris les éléments visuels et sonores du Blade Runner de Ridley Scott, mais pour en faire quelque chose de magnifique. Il serait cruellement injuste de ne pas lui reconnaître un immense mérite artistique. La photographie, le jeu sur les couleurs sont vraiment extraordinaires. On en prend plein les yeux mais aussi les oreilles, car l'ambiance sonore joue ici un rôle central. Et personne ne s'étonnera de voir que Hans Zimmer est la baguette.

Read more...

 

SOUSED (Scott Walker et Sunn O))) ), SOMNAMBULES (Raphael), BERLIN (Zenzile) : Pas besoin d'aller loin

Mes Passions - Musique

sousedscottwalkersunnoScott Walker, né en 1943, est un vieux routier de la scène musicale américaine. En 2014, il s'est associé au groupe Sunn O))) pour composer l'album Soused. Le premier sentiment est la surprise face à une voix presque lyrique. Mais on déchante assez vite en s'apercevant à quel point le résultat est sombre, minimaliste et surtout très ennuyeux. Les morceaux sont horriblement longs, et certains carrément inaudibles. Ce n'est jamais mélodieux, ridicule parfois et le dernier titre totalement insupportable.

somnambulesraphaelOn poursuit avec un artiste bien de chez nous, Raphaël et son album Somnambules. On reconnaît immédiatement son style typique. Petite nouveauté ici, l'emploi, un peu abusif d'ailleurs, de cœur de voix d'enfants. Le ton est toujours très mélancolique, même s'il est parfois capable de se montrer un peu énergique. Les textes gardent cette légère naïveté que le caractérise. Sa voix unique apporte une vraie personnalité, sans que le titres se ressemblent pour autant. Les fans de cet artiste seront vraiment ravis.

Read more...

 

LE SENS DE LA FETE : Succulente mignardise

Les Blogs - Blog ciné

lesensdelafeteafficheUn grand film peut-il être léger ou doit-il être toujours doté d'une réelle profondeur ? Voilà un beau sujet de dissertation, mais qui n'est pas le sujet d'aujourd'hui puisque le Sens de la Fête n'est pas un grand film. Mais il est déjà un très bon film, ce qui n'est pas rien. S'il ne délivre pas de message philosophique, s'il ne débouche pas sur une morale pleine de sagesse, il ne sonne pas pour autant creux. Il permet avant tout de passer un excellent moment plaisant et divertissant.

Avec ce film léger Eric Toledano et Olivier Nakache échapperont sans doute aux polémiques ridicules qui ont accompagné Intouchables et Samba. Mais que leurs admirateurs se rassurent, ils conservent toutes leurs qualités de cinéaste. Le Sens de la Fête reste un film profondément humaniste. Une humanité ordinaire peut-être, mais une belle humanité quand même. Il reste avant tout un film de personnages, avec une galerie particulièrement réussie, où il n'y a pas grand chose à jeter. Ils arrivent à se mettre en avant le pire de chacun d'eux pour créer les effets comiques, mais en le filmant avec une infinie tendresse qui permet au spectateur de s'attacher à chacun d'eux malgré tout.

Last Updated ( DATE_FORMAT_LC2 )

Read more...