ACCUEILJ'AIME/J'AIME PASPHOTOSJEUXLIENSME CONTACTERLIVRE D'OR
Accueil
Retrouvez ci-dessous les trois derniers articles publiés sur mon site. Et pensez à laisser un mot sur le livre d'or !
 

OUTSIDER : Vrai de vrai

Les Blogs - Blog ciné

outsiderafficheOn connaissait les films tirés d'une histoire vraie. Ils sont nombreux, même peut-être de plus en plus, les scénaristes manquant parfois un peu d'imagination et d'inspiration. Outsider inaugure par contre une genre nouveau : l'histoire vraie tirée d'un film tiré d'une histoire vraie... Bon, décrit comme cela, c'est vrai que ce n'est pas hyper clair. Il s'agit en fait de l'histoire, forcément un peu romancé, de l'homme dont la vie a inspiré Rocky... qui était donc une vision très romancée de sa propre existence.

L'idée de base d'Outsider présente donc une certaine originalité. Même si au-delà de ça, le film ne l'est pas tant que ça. Une histoire assez classique de succès qui survient chez quelqu'un pas vraiment préparé pour cela et qui connaîtra la chute qui suit l'ascension. Une histoire donc aussi ancienne que le cinéma et qui connaît là un nouvel avatar. Certainement pas le plus marquant, le plus profond ou le plus passionnant. Mais sans être pour autant désagréable à suivre.

Read more...

 

CADAVRE X (Patricia Cornwell) : A l'envers

Mes Passions - Lectures

cadavrexCeux qui me connaissent savent bien que j'aime faire les choses dans le bon ordre en suivant une logique bien précise. Certains y verront un signe de psychorigidité, personnellement je ne vois qu'une démarche purement pragmatique. Question de point de vue. Mais je suis quand même parfois capable de faire une entorse à mes principes. Bon, j'admets, pour le coup, je n'ai pas fait exprès, mais j'ai bien lu Cadavre X de Patricia Cornwell avant le Dossier Benton...

Bon dit comme ça, on ne voit pas forcément vraiment où est le problème. Surtout d'habitude que les aventures de Kay Scarpetta forment des épisodes bien distincts les uns des autres. Mais pour le coup, le Dossier Benton consitue vraiment la suite immédiate de Cadavre X. Bref, j'ai lu une seule et même histoire en commençant par la deuxième partie, même si chaque livre a quand même un minimum de logique en lui-même. C'est une expérience intéressante qui permet de décrypter plus facilement les ficelles du récit et comment il nous mène sur de fausses pistes pour maintenir le suspense.

Read more...

 

LE CHANTEUR DE GAZA : Fraîcheur gazaouie

Les Blogs - Blog ciné

lechanteurdegazaafficheCertaines choses, certaines personnes, certains lieux sont toujours associés aux problèmes qu'ils rencontrent et dont ils sont emblématiques, passant sous silence tout ce qu'ils recèlent de positif. C'est souvent le reproche que l'on formule à propos du discours sur la « banlieue » qui n'accueille pas en son sein que de la pauvreté et des délinquants. On pourrait aussi citer également la Bande de Gaza, symbole du conflit israélo-palestinien. Mais ce territoire possède également des habitants dont certains vivent de belles histoires (vraies de plus). La preuve avec le Chanteur de Gaza.

Le Chanteur de Gaza est un film un peu naïf, parfois maladroit sur le fond et la forme. La forme souffre peut-être d'un léger manque de moyen, mais certains choix sont discutables comme ce mélange pas toujours bien maîtrisé entre images d'archives et reconstitution cinématographique lors du dénouement. Le fond par un côté « tout le monde est formidable au fond, même l'islamiste avec sa mitraillette ». Cependant, le film ne fait pas non plus l'impasse sur une réalité forcément bien présente. Mais au fond, le film parle d'autre chose.

Read more...

 

FROM SHORES OF SLEEP (Musée Mécanique), SHADOW OF THE SUN (Moon Duo), WE SLEPT AT LAST (Marika Hackman) : Evaporation

Mes Passions - Musique

fromshoresofsleepmuseemecaniqueOn commence cet avis avec From Shores of Sleep, deuxième album du groupe américain Musée Mécanique, dont j'avais déjà apprécié le premier album (Hold this Ghost). Ils nous livrents une musique douce et mélodieuse, un rien symphonique sur laquelle vient se poser une voix discrète, voire effacée. Le résultat est du coup assez agréable, mais la nature évaporée de leur musique a un peu de mal à vraiment accrocher l'oreille, surtout que l'album est toujours sur le même registre. Pourquoi pas comme musique de fond donc.

shadowofthesunmoonduoOn poursuit avec Moon Duo, un nouveau groupe américain, et leur album Shadow of the Sun. Là aussi le résultat est quelque peu évaporé et pas vraiment marquant. Le travail sur les instrumentations n'est pas inintéressant, mais sans être transcendant non plus. La voix est fade et effacée et les titres sont tous dans le même registre. Contrairement, à l'album plus haut, il n'y a pas de côté mélodieux pour compenser et celui-ci est au final tout simplement insupportable.

Last Updated ( DATE_FORMAT_LC2 )

Read more...