ACCUEILJ'AIME/J'AIME PASPHOTOSJEUXLIENSME CONTACTERLIVRE D'OR
Accueil
Retrouvez ci-dessous les trois derniers articles publiés sur mon site. Et pensez à laisser un mot sur le livre d'or !
 

SKELETON TREE (Nick Cave and the Bad Seeds), BEULAH (John Paul White), EARTH (Neil Young) : Vieux routier et découverte

Mes Passions - Musique

skeletontreenickcaveandthebadseedsOn commence avec un premier routier de la scène musicale internationale (même si j'ignore s'il a déjà conduit un camion) avec Nick Cave et son groupe The Bad Seeds. L'album Skeleton Tree sorti en 2016 est le dernier en date. On y retrouve l'ambiance sombre habituelle. L'artiste australien y parle plus souvent qu'il ne chante. Les instrumentations sont souvent relativement minimalistes. Le tout donne un résultat pas forcément hyper enthousiasmant et globalement assez monotone. Mais on appréciera tout de même cette voix unique et vraiment marquante.

beulahjohnpaulwhiteBeulah est le premier album solo de l'artiste américain John Paul White, qui se produisait précédemment au sein du duo The Civil Wars. Il nous livre de jolies mélodies douces et épurées sur lesquelles vient se poser sa jolie voix claire. Le résultat est assez enchanteur et reste excellent même quand il décide de la pousser un peu plus. Elle véhicule en tout cas une véritable émotion. L'album reste vraiment d'une qualité constante du début à la fin, même si on retiendra tout de même en particulier le titre What's So.

Read more...

 

TOUT ALICE (Lewis Caroll) : Enfin à sa place

Mes Passions - Lectures

toutaliceAlice au Pays des Merveilles fait partie de ces œuvres qui nous sont particulièrement familières, mais qu'au final personne n'a jamais vraiment lu. La forme exacte de l'œuvre de Lewis Caroll est en effet particulièrement complexe, avers plusieurs versions des mêmes histoire. Tout Alice, une édition française rassemble et offre une nouvelle traduction à cet élément majeur de notre culture. Elle nous permet surtout de découvrir sa réelle profondeur, sa richesse et sa subtilité insoupçonnées.

L'œuvre de Lewis Caroll n'est pas des plus facile à lire, même pour un adulte. Le vocabulaire est parfois très élaboré et difficilement accessible à des enfants. C'est d'ailleurs assez surprenant. On comprend mieux lorsqu'on lit la dernière partie de cette édition où les traducteurs expliquent tous les choix qu'ils ont du faire pour retranscrire les jeux de mots qui peuplent les pages d'Alice au Pays des Merveilles. En effet, les traductions successives n'ont pas toujours traité cet aspect de l'œuvre avec l'attention qu'il mérite, préférant l'accessibilité du récit aux enfants. Mais ils privèrent ainsi les lecteurs français d'un des intérêts majeurs de ce récit légendaire.

Read more...

 

MY LADY : Moyenne dame

Les Blogs - Blog ciné

myladyafficheQu'est ce qui nous fait aimer un personnage ? La figure du héros est généralement associée à une certaine forme de perfection et une longue liste de valeurs positives : courage, équité, sens du sacrifice... Cependant, on peut facilement s'attacher également à des figures qui comptent de vrais défauts. Entre le héros et le anti-héros absolu, il existe tout une graduation. Mais dans tous les cas, l'équilibre est subtil. On ne peut pas aimer tout le monde dans la vraie vie et au cinéma, on ne peut pas aimer tous les personnages. Et quand le lien avec le spectateur ne se crée pas, alors c'est le film tout entier qui peut sombrer. C'est exactement ce qui m'est arrivé en allant voir My Lady.

Le personnage de My Lady constitue un personnage incontestablement intéressant. Riche, complexe, comme peuvent l'être les vrais êtres humains. Dans ce sens, il est très réussi. Cependant, personnellement, je l'ai vite trouvé faussement sympathique, pour ne pas dire parfois antipathique. Je faisais preuve là certainement d'une certaine forme de solidarité avec son mari délaissé, mais quelles que soient les raisons, le résultat est là. De cet absence totale d'attachement ne pouvait naître aucune sorte d'émotion. J'ai donc vu ce film avec un intérêt intellectuel, mais jamais il ne m'a jamais réellement touché, ce qui a largement gâché mon plaisir.

Read more...