ACCUEILJ'AIME/J'AIME PASPHOTOSJEUXLIENSME CONTACTERLIVRE D'OR
Accueil
Retrouvez ci-dessous les trois derniers articles publiés sur mon site. Et pensez à laisser un mot sur le livre d'or !
 

LES EBLOUIS : Lumière éteinte

Les Blogs - Blog ciné

leseblouisafficheL'extrémisme religieux, sous une forme ou sous une autre, faisant bien trop souvent la une de l'actualité, il sert de point de départ à bien des films, de genre très diverses. Mais il est vrai que dans la plupart des cas, c'est l'islamisme qui se trouve au cœur des scénarios, le terroriste islamiste ayant remplacé l'espion communiste dans l'imaginaire des scénaristes. Mais l'extrémisme guette toutes les religions, l'actualité l'a souvent prouvé également. Les Eblouis nous plonge dans les dérives sectaires que peut connaître la religion catholique dans certaines communautés qui se referment sur elles-mêmes. Sans être totalement crédible, il parvient tout de même à nous plonger dans une histoire réellement prenante.

Finalement, les Eblouis est plus un polar qu'une réflexion sur les raisons qui peuvent conduire certains à s'abandonner à l'influence d'une secte. On a un peu de mal à croire à la rapidité du processus décrit ici. Du coup, cette part du récit apparaît plutôt comme un moyen pour permettre au reste d'exister, plutôt qu'un sujet en lui même. Le cœur de l'intrigue sera le parcours d'une des filles pour remettre en doute les convictions qu'on veut lui imposer et chercher à sortir du piège qui s'est refermé sur elle et sa famille. C'est cette quête que l'on suit avec beaucoup d'intérêt, porté par une tension narrative réelle qui va crescendo, avec quelques vrais rebondissements. Par cela, il se laisse regarder avec beaucoup de plaisir.

Last Updated ( DATE_FORMAT_LC2 )

Read more...

 

LES MISERABLES : Sous le choc !

Les Blogs - Blog ciné

lesmiserablesafficheAvec la Haine, en 1995, la banlieue a fait une entrée fracassante dans le cinéma français en remportant le César du meilleur film. Près de 25 ans plus tard, aucun des problèmes mis en lumière par ce film n'a vraiment été réglé, bien au contraire. Sinon, il n'y aurait pas eu les Misérables. Un long métrage qui représentera la France dans la course à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. Un film qui démontre à quel point cette problématique continue d'irradier le cinéma français. Et de plus en plus, ce sont les acteurs des ces quartiers eux-mêmes qui passent derrière la caméra pour en parler. A la vue de ce film, on ne peut que considérer qu'on ferait mieux de les écouter.

La personnalité de Ladj Ly peut être sujette à polémique et certains de ses propos aussi. Mais le grand mérite de Les Misérables est de nous livrer un point de vue tranché presque extrême, mais qui n'est en rien manichéen. Chaque partie prenante à sa part d'ombre et de lumière et le film ne porte aucun jugement définitif sur aucun d'eux. Le film est un constat fort sur la colère et la violence qui menace, en montre les causes, mais sans vraiment dénoncer un coupable unique. Il dénonce par contre avec une incroyable force la situation globale, le système, même si je déteste ce mot, dans lequel tous les protagonistes sont enfermés et qui ne peut conduire qu'à la haine et à l'affrontement. Chaque spectateur se fera sa propre opinion des protagonistes de cette histoire. Il pourra détester, compatir, mépriser, comprendre chacun d'eux selon sa propre sensibilité. Le grand mérite de cette histoire est de laisser ouvert l'esprit du spectateur et la fin est absolument remarquable en la matière.

Read more...

 

LA REINE DES NEIGES 2 : Les soeurs sisters

Les Blogs - Blog ciné

lareinedesneiges2afficheLibérée, Délivrée, voici deux mots qui rappellent un terrible cauchemar à bien des parents. Tous ceux qui ont dû voir, revoir, voir et revoir encore et encore la Reine des Neiges. Les adultes n'ayant pas la même faculté que les bambins à supporter la répétition, cette passion dévorante de leurs enfants pour ce dessin-animé a fini en séance de torture à répétition ! Quelle inquiétude face à la sortie de la Reine des Neiges 2. Un Disney qui a la caractéristique de n'être que le deuxième de l'histoire à avoir droit à une suite sur grand écran (je dis bien sur grand écran, pas en DVD) après... ah non trop facile, creusez-vous les méninges. Ceux qui comme moi n'ont pas d'enfants ont par contre été très heureux de retrouver Elsa et Anna pour de nouvelles aventures.

Comme toute suite, la Reine des Neiges 2 ne bénéficie plus d'effet de surprise. C'est toujours la grande limite de l'exercice. Cependant, les premières minutes laissent espérer une vision quelque peu différente des personnages. Plus mature, plus profonde, plus sombre (enfin moins manichéenne en tout cas)... quelque peu différente en tout cas et pour tout dire assez prometteuse. La suite ne sera malheureusement pas tout à fait à la hauteur des promesses du début et on en reste à un récit d'aventure classique, qui ne prend jamais totalement la dimension épique espérée. Il aura manqué un peu d'audace aux scénaristes pour aller au bout de leurs idées. Mais, rendons-leur justice, on est également loin d'un produit bâclé et formaté, voué uniquement à exploiter la crédulité des fans. Le film est porté par une vraie histoire qui donnera du plaisir aux petits et aux grands.

Read more...